Une photo chaque jour

Une photo chaque jour

Jean Dieuzaide

Jean Dieuzaide        

                                 


Bibliographie


                   

SES DEBUTS .                                                                                                           

Ce personnage formidablement attachant est "tombé" très tôt dans la photographie, vers l'âge de 9 ans, au début des années 30.

Un temps, il abandonne la photo, se passionnant pour l'aviation. Mais un jour, passant et repassant devant la vitrine d'un photographe cannois, Jean Dieuzaide retrouva le chemin de sa vocation. Désormais, il ne quittera plus le merveilleux univers de la photo. Ses premiers sujets ? Les copains, "fixés" lors de surprises-parties.

"Yan" passe ensuite au paysage avec du papier de bonbons, orangé ou rouge, glissé devant l'objectif en guise de filtre ! Et il réalise son premier vrai reportage en août 1944, lors de la libération de Toulouse. De ce reportage mouvementé, seules quelques images ont été sauvées. Elles seront publiées par "La Dépêche" : une première vers la reconnaissance de son talent.

Reconnaissance rapidement confirmée, grâce à un portrait du général De Gaulle, réalisé place du Capitole à Toulouse, alors qu'il était interdit d'approcher à moins de 10 mètres pour des raisons de sécurité. La carrière de reporter-photographe commençait vraiment.

LE REPORTER-PHOTOGRAPHE.

Sa passion pour l'aviation lui ouvre de nombreux reportages chez les industriels toulousains. La notoriété aidant, le travail de commande augmente, assurant son indépendance, ce qui est pour lui une "condition essentielle".

Commencent alors les travaux d'illustration pour l'édition, qui l'occupent plusieurs années. Refusant de s'enfermer dans un style, il travaille avec le même bonheur, le paysage, le portrait, la photographie d'architecture.

En 1951, Arthaud lui commande une série de reportages sur l'Espagne. Attiré depuis toujours par l'au-delà des Pyrénées, Jean Dieuzaide rapporte de ce périple ibérique quelques-unes de ses plus belles images. Par ailleurs, aucun sujet n'effraie le photographe, qui exerce parfois au mépris de tout danger. Toujours avide de nouveauté, il fait construire, selon ses indications, un caisson étanche pour réaliser des photos sous-marines, qui sont publiés à la une de "Photo-Cinéma" en 1947.

LA GALERIE DU CHATEAU D'EAU.

Outre son art photographique, Jean Dieuzaide nourrissait déjà une passion pour les expos. Germe alors l'idée de dénicher un lieu dans la ville de Toulouse où l'on pourrait exposer dignement des photographies. Par un heureux hasard, il découvre l'édifice qui deviendra quelques années plus tard la Galerie du Château d'Eau. Le bal est ouvert en avril 1974 par Robert Doisneau, lequel se posait alors des questions fondamentales sur le devenir de la photographie. Et depuis, ce lieu, devenu véritable institution grâce à l'opiniâtreté de son fondateur, a accueilli quelques 300 expositions.

DE NOS JOURS.

A ce jour, il est le seul photographe à avoir obtenu le prix Niepce (1955) puis le prix Nadar (1961).

Aujourd'hui, Jean Dieuzaide a pris une retraite bien méritée, laissant les rênes du "Château d'Eau" à son fils Michel. "Yan" le photographe continue, plus enthousiaste que jamais. Pour le plaisir… et le nôtre aussi !

Jean Dieuzaide est décédé le 18 septembre 2003 à Toulouse (Haute-Garonne) à l'âge de 82 ans.


Ses photos



Aux Saintes-Maries de la Mer, 1947



La Gitane, Sacro Monte, Espagne, 1951



Danseurs de Triana, Séville, 1951




La faim de l'eau. Espagne, 1951



Dali dans l'eau. Cadaguès, Espagne, 1953




Après la corrida, Arènes du Soleil d Or. Toulouse, 1954



Repas de Saint-Jean, Braga, Portugal. 1954




La petite fille au lapin. Nazaré, Portugal, 1954


Portugal, Evora, le marché, 1954


1954 - Portugal - Nazaré, silhouette portugaise



La chevauchée. Désert du Konya, Anatolie, Turquie, 1955



Le dimanche du pêcheur. Camara de Lobos, Madère. 1956



Lacq, unité de souffre, 1960


Sahara, vue aérienne, 1965



Ancienne bergerie. Mareon, Provence, 1968


Concorde : Essais de freinage, 1968


  


 

              





Le Chapeau de mon Père, 1975


Toulouse, 1976



Vacances dans ma maison : autoportrait devant la porte de mon bureau, 1979


Grenade-sur Garonne, Orgues 1980


Atterrissage caravelle







Citations


"Je dois reconnaître que la photographie m'a choisi alors que je souhaitais être pilote. Je ne regrette rien."

"La photographie a cet "essentiel" dans lequel circule la sensibilité et l'authentique, notions qui échappent aux gesticulateurs prétentieux et dérangent les tricheurs de tous bords."

"Chaque fois que j'ai l'occasion d 'aller dans ma campagne, je photographie les gens de la terre. Je n'oublie pas tout ce que je leur dois…"

"Rencontrer un paysan ou un berger , c'est une grande leçon"

"Sur un plan spirituel, le noir et le blanc offre beaucoup plus de possibilités de projections de soi-même et posséde une poësie et une musique bien plus riche...
le regard glisse, découvre l'éventail de la gamme des tons mis à la disposition du photographe ."


Bibliographie





 

   





    over-blog.com


04/04/2009
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 2 autres membres