Une photo chaque jour

Une photo chaque jour

Henri Cartier Bresson

Henri Cartier Bresson


                                            


"L'appareil photographique est pour moi un carnet de croquis, l'instrument de l'intuition et de la spontanéité, le maître de l'instant qui, en termes visuels, questionne et décide à la fois. Pour « signifier » le monde, il faut se sentir impliqué dans ce que l'on découpe à travers le viseur. Cette attitude exige de la concentration, de la sensibilité, un sens de la géométrie. C'est par une économie de moyens et surtout un oubli de soi-même que l'on arrive à la simplicité d'expression.

Photographier : c'est retenir son souffle quand toutes nos facultés convergent pour capter la réalité fuyante ; c'est alors que la saisie d'une image est une grande joie physique et intellectuelle.

Photographier : c'est dans un même instant et en une fraction de seconde reconnaître un fait et l'organisation rigoureuse de formes perçues visuellement qui expriment et signifient ce fait.

C'est mettre sur la même ligne de mire la tête, l'œil et le cœur. C'est une façon de vivre."

                                                              
                                             

Biographie

                                  

 

Le XXe siècle a été celui de l'image.
Henri Cartier-Bresson, photographe, né en 1908, est l'oeil d'un siecle.
Raconter sa vie décrypter son œuvre, c'est d'abord écrire l'histoire d'un regard.

En déambulant dans son siècle, le regard de ce promeneur lucide a saisi la fascination de l'Afrique des années 1920, croisé les destins tragiques des républicains espagnols, accompagné la Libération de Paris, capté la lassitude de Gandhi quelques heures avant son assassinat et témoigné de la victoire des communistes chinois.

Henri Cartier-Bresson fut aussi l'assistant de Jean Renoir pour trois films majeurs - un artiste qui se veut artisan et qui fonde néanmoins Magnum, la plus prestigieuse des agences de photo. C'est encore celui qui a fixé les traits de ses contemporains, Mauriac en lévitation mystique, Giacometti, Sartre, Faulkner ou Camus, et tant d'autres saisis à l'instant décisif, autant de portraits pour l'éternité.

Pierre Assouline
Henri Cartier-Bresson, l'œil du siècle, aux éditions Folio / Gallimard.


                             
                                achat de son premier  LEICA à Marseille en 1932


     Ses photos


                
    
                 Dimanche sur les bords de la Marne  Magnum Photo  1938 

"Hyères, France, 1932″

                
Srinagar, Cachemire, 1948
Femmes musulmanes priant sur la colline Hari Parbal, en direction du soleil levant derrière l'Himalaya.



                                                L'Abbé Pierre,  1994



























                                                   Dieppe 1926


                                            New York 1947


                 
Alberto Giacometti, rue d'Alésia


                                   





Istambul,  Turquie 1964






                                                       Shanghai, 1948
Ces chinois, sans mise en scène, forment une composition parfaite, tout en étant en mouvement, en s'agglutinant à l'occasion d'une vente d'or à Shangaï en 1949 .




                                                   Enfants Séville 1933



                    Générations

      Pour en voir et savoir plus       

      Site de l'agence dont il est un co-fondateur en 1947

        Henri Cartier Bresson sur le site de magnum photo   

      Citations

        "Photographier c'est mettre sur la même ligne de mire la tête, l'oeil et le coeur .       C'est une façon de vivre "

      Vidéos









  








Masters of Photography : Henri-Cartier Bresson
par Brownsugar18

Henri Cartier Bresson commente ses photos   ICI


    over-blog.com


25/02/2009
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 2 autres membres