Une photo chaque jour

Une photo chaque jour

Nicéphore Niepce

Nicéphore Niepce 
                                              
                 Ce physicien, Issu d'une famille aisée, est né à Châlon-sur-Saône le 7 mars 1765 ou il fait ses études  Il prend en 1787, le prénom de Nicéphore (qui signifie "le porteur de victoire"). Il participe aux campagnes de Sardaigne et d'Italie. Malade, il se réfugie à Nice où il épouse Agnès Romero. Puis, il rejoint son frère Claude et décide de devenir inventeur.

 En 1807, ils créent le "pyréolophore", moteur à explosion destiné à la propulsion des navires. Quelques années plus tard, ils fabriquent une draisienne (ancêtre des bicyclettes) qui a la particularité d'avoir un siège réglable. Mais leur désir profond est d'améliorer les procédés lithographiques découverts quelques années plus tôt par le bavarois Senefelder.

  Dès 1816, il entreprend avec son frère Claude des recherches sur la fixation des images obtenues à l'aide d'une chambre noire portative. Il s'intéresse alors à la photosensibilité de nombreuses matières (chlorure d'argent, résine de gaïac,...) sur des supports divers (papier, verre, métal,...). C'est avec le bitume de Judée sur étain qu'il obtient, le 28 mai 1816, la première photographie. Il y a, encore aujourd'hui, débat pour savoir quel est ce cliché. Certains pensent que c'est une nature morte (un vase posé sur une table de cuisine) mais il serait plus probable que cela soit une vue de sa fenêtre, prise depuis sa demeure du Gras à Saint-Loup-de-Varennes.

Parallèlement à ses nombreux essais photographiques, il cherche à obtenir, des plaques de métal permettant la reproduction d'images par les procédés habituels de gravure. Enduite de bitume, puis soumise à l'action de la lumière, la plaque est ensuite attaquée par l'acide nitrique (eau-forte) pour former les creux qui seront encrés. Souhaitant multiplier les images pour peu de frais, il s'inspire de cette technique pour reproduire les gravures du commerce.
En 1827, il rencontre Jacques Daguerre, qui poursuivait des recherches analogues sur la fixation des images. La signature, en 1929, d'un contrat d'association entre les deux hommes révèle que Daguerre a su le persuader du sérieux de ses travaux.
Jusqu'à sa mort, Niépce cherchera à améliorer son procédé. Il crée, après beaucoup de difficultés, la société Niepce-Daguerre qui devait permettre une commercialisation du procédé. Daguerre s'accapara habilement la gloire de la découverte, et tira fortune du "daguerréotype". Le terme de "photographie" n'apparaît qu'en 1839.



Pour en savoir plus sur l'inventeur de la photographie ,
 cliquez sur les chambres noires

La Maison de Nicéphore Niepce       



Le Musée Nicéphore Niepce          

       


        

Vidéos


La restauration de la maison de Nicéphore Niepce 



    over-blog.com



02/03/2009
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 2 autres membres